Lorsque l’on est e-commerçant il est essentiel de donner de la visibilité à son site, mais également à ses produits. De nombreuses solutions existent et sont plus ou moins accessibles facilement. Google Shopping en est une et lorsqu’elle est bien maîtrisée elle peut s’avérer très performante. Dans cet article nous allons voir pourquoi cette solution nous semble intéressante pour une boutique en ligne, comment créer une campagne et enfin comment l’optimiser pour augmenter ses chances de résultats.

Pourquoi Google Shopping est-elle une plateforme intéressante ?

Google Shopping facilite la promotion de vos produits au moment où des personnes cherchent ce type de produits. Une autre de ses forces est de proposer cette mise en avant au meilleur endroit possible, soit en haut de page ou stratégiquement aux endroits les plus vus d’une page de recherche Google.

Visuel 1 article google shoppingContrairement à une campagne de recherche qui est exclusivement textuelle, la campagne Shopping propose en plus un visuel, mais également un nom de produit, un prix, un nom de vendeur et même des avis.  En somme elle donne à la personne qui recherche, un grand nombre d’informations avant de cliquer et d’être renvoyé vers votre site. Étant donné que vous payez au clic, Google Shopping offre une bonne assurance de recevoir un trafic qualifié.

Annoncer gratuitement ?

Faisant suite à la crise sanitaire, Google a souhaité proposer une version gratuite de Google Shopping permettant ainsi à plus de commerçants d’accéder à son service.  C’est à partir du mois d’octobre 2020 que cette option est déployée en France. Bien évidemment et à l’image des annonces textes que nous connaissons déjà, les annonces gratuites (non sponsorisées) seront situées en dessous et donc moins visibles que les annonces payantes.

Comment paramétrer une campagne ?

Pour vous lancer avec Google Shopping, il est impératif que vous ayez un compte Google Ads et un compte Google Merchant Center. Ce dernier va permettre de faire la liaison entre votre site (votre catalogue produit) et Google Ads à l’aide d’un flux. Pour créer un compte Merchant Center, c’est très simple et rapide à partir de cette page Private icon 14 x 14. Il vous faudra cependant vérifier et revendiquer le domaine de votre site web, Google s’assurant ainsi que vous êtes bien propriétaire de votre site. Quatre options sont disponibles : deux méthodes externes, via Google Analytics si vous êtes administrateur ou via Google Tag Manager et deux méthodes liées au code, via une intégration de balise html ou un import de fichier sur le FTP.
La création d’un flux est nécessaire pour envoyer toutes les données liées à vos produits, il pourra être mis à jour et n’aura pas besoin d’être recréé. Il se créé avec une feuille de données sous forme d’un fichier texte, XML ou Google Sheets, contenant toutes les informations sur vos produits.
Une fois votre catalogue produit intégré au Merchant Center il sera envoyé à Google Ads et c’est depuis cette plateforme que vous pourrez créer et paramétrer votre campagne Google Shopping. Pour lier vos deux comptes, il suffira dans Google Ads, d’aller dans Outils > Association de comptes.
Une fois vos comptes créés et liés, le lancement se fait en trois étapes :

Visuel 2 article google shopping

Contrairement aux campagnes Recherche où on enchérit sur des mots clefs pour être visible, ici c’est Google qui décide s’il présente vos produits ou non selon la pertinence du contexte. Le fonctionnement est ainsi plus proche de celui du SEO. L’algorithme se base sur le coût par clic maximal que vous avez paramétré et sur la corrélation entre la requête de l’internaute et les informations sur vos produits que vous lui avez donné. Il est donc très important d’apporter une attention particulière à son paramétrage et aux optimisations pour être le plus efficace possible. À la création de la campagne, vous pourrez gérer une dizaine de paramètres, tels que :

  • Le pays de vente et d’expédition de vos produits

  • Les filtres d’inventaire qui vous permettent de définir les critères selon lesquels vous souhaitez promouvoir un produit.

  • Les enchères, point clef de la campagne. Vous pouvez choisir la meilleure stratégie en fonction de vos objectifs. Voici un petit récapitulatif pour vous guider sur le site google.com : adopter une stratégie d’enchères en fonction de vos objectifs Private icon 14 x 14.

  • Le budget quotidien que vous êtes prêt à investir pour cette campagne.

  • Les appareils : gérez les diffusions les plus pertinentes entre le mobile, le desktop ou la tablette.

  • Les zones géographiques si vous ne souhaitez pas diffuser vos annonces sur des zones géographiques spécifiques.

Comment optimiser ma campagne ?

Il y a tout de même une similitude avec les campagnes Google Ads Recherche : un vrai travail d’optimisation doit être réalisé au quotidien sinon de manière hebdomadaire, afin que l’algorithme comprenne quel est le meilleur moment pour présenter vos produits. Sans optimisation vous pourrez payer trop cher, rater des clics, payer pour de mauvaises requêtes ou encore voir son flux rejeté.

Dans un premier temps, il va être capital de soigner un des éléments les plus importants : le titre. Vous veillerez à inclure le mot clef principal accompagné des informations les plus intéressantes pour l’internaute.

Vous travaillerez ensuite le descriptif. L’objectif est de détailler le produit pour donner le plus d’informations possible (à Google et à la personne qui fait une recherche) et d’insérer au moins une fois votre mot clef.

Enfin, n’oubliez pas de vérifier la catégorie sous laquelle vos produits sont rangés. C’est également un des éléments pris en considération par Google pour mieux comprendre la nature de vos produits.

Vous voilà paré pour lancer votre première campagne Google Shopping ! N’hésitez pas à nous faire savoir si cet article vous a été utile et si vos campagnes sont efficaces.

Contactez-nous et bénéficiez de 30 minutes de conseils gratuits avec un expert en marketing e-commerce.

Offert : un rendez-vous avec un expert marketing e-commerce