Allons droit au but : vous n’écrivez pas uniquement pour capter l’attention d’un moteur de recherche. Et pourquoi me direz-vous ? Parce que cela signifiera que vous n’exploitez pas totalement le potentiel de portée de vos articles en prenant en compte un élément central : vos lecteurs. Qu’ils soient identifiés (clients abonnés à votre newsletter) ou non (stratégie de captation sur les réseaux sociaux), ces derniers ont peut-être envie de lire un article au contenu et au ton un peu différent, rythmé et sans mécanique SEO dominante. Cibler leur préoccupation, apporter des réponses à leurs questions, susciter leur intérêt sur un nouveau sujet ne passe pas uniquement par le recours à des mots-clés. Cela passe aussi par le rythme et le ton ! Voici quelques petits conseils.

Donnez du rythme à vos articles

Trame, longueur des phrases et ponctuation. Voici vos trois référentiels pour créer du rythme. Alors oui, bien sûr, si vous êtes sur un article visant à expliquer le principe du moteur à explosion, vous avez une marge de manœuvre assez réduite pour apporter ce fameux rythme… Quoique rappelez-vous “le moteur à explosion” de la Chanson Plus Bifluorée, SEO friendly en plus ! Mais revenons à nos référentiels.

  • La trame : votre article doit avoir une structure claire qui permettra au lecteur de suivre un fil conducteur. Une trame se construit avec des paragraphes identifiables grâce à des titres clairs et concis. Elle comporte une introduction et une conclusion. Ici, pas de taille recommandée, cela dépendra du thème de votre article mais votre conclusion devra toutefois être plus courte que votre introduction.

  • La longueur des phrases : attention aux phrases trop longues (plus de 3 lignes) qui perdent l’attention du lecteur et impactent la bonne compréhension. Optez pour des phrases “courtes”, pensez à segmenter votre texte. Quand vous rédigez, vous devez systématiquement vous relire. Faites-le à voix haute, c’est un très bon moyen de mesurer et vérifier la “bonne longueur” de vos phrases. Et aussi la compréhension de l’enchaînement des “idées”, des éléments.

  • La ponctuation : elle est essentielle ! Elle est votre outil pour segmenter vos phrases, pour interpeller le lecteur et attirer son attention sur des éléments, pour animer votre texte

Rédaction web : comment rendre vos articles plus attractifs

Osez un ton différent

Téléchargez le calendrier Marketing Digital 2022 de Goodness.

 Nos experts vous livrent avec enthousiasme cette année encore leurs bonnes pratiques au service de votre réussite !

Je télécharge mon calendrier !

Il est vrai qu’un rédacteur web a moins de marge de manœuvre qu’un journaliste. Il construit son article dans une optique et un cadre précis qui prennent en compte les attentes de la cible sur une thématique “imposée”. Mais ces contraintes doivent-elles supplanter la recherche d’un ton pour votre article ? Devez-vous systématiquement adopter un ton neutre ? La diffusion d’informations ne peut-elle s’assortir d’un peu de créativité textuelle ?

Adopter le bon ton, c’est respecter l’identité de l’entité pour laquelle vous écrivez tout en créant un champ lexical “dynamique”. Le ton peut se teinter de phrases humoristiques, il peut se faire “enveloppant” en plongeant le lecteur en situation, il peut être décalé pour aborder un sujet récurrent sous un nouvel angle. Le ton peut aussi changer en fonction du contenu de l’article ou du thème éditorial.

Résumons ! Pour rendre vos articles web plus attractifs, recherchez le rythme, adoptez “le bon ton” et osez la personnalisation. Et dernier petit conseil : soignez votre syntaxe et relisez-vous ! D’ailleurs, c’est ce que je vais faire de ce pas… (!).

Prenez rendez-vous avec un expert en marketing digital

Vous êtes intéressé par la rédaction web ? Contactez-nous et bénéficiez de 30 min de conseil par un expert.