Les comparateurs de prix et places de marché sont des plateformes importantes pour les sites e-commerce.

  • Les comparateurs, dont Google Shopping, permettent de générer du trafic vers son site pour développer les ventes
  • Les places de marché, comme Amazon, permettent de vendre ses produits directement sur les plateformes qui ont déjà du trafic et des clients fidèles.

Même s’il est possible d’ajouter des produits manuellement à certains comparateurs de prix ou places de marché, la méthode le plus pratique pour le propriétaire d’un site e-commerce est de mettre en place des flux de produits depuis son site. Ce flux contient les informations sur vos produits dans un format demandé par la plateforme. Par exemple ; un titre, une description, un ou plusieurs photos, le niveau de stock et les prix dans le format demandé par l’autre site. Le flux devrait se mettre à jour automatiquement quand vous changez vos prix ou quand un produit n’est plus stock. Il est possible de filtrer le flux pour n’exporter qu’une sélection de produits.

Sachez qu’il existe aussi des solutions pour mettre en place les flux bidirectionnels qui peuvent, en plus de transférer votre flux de produits vers une place de marché, récupérer les informations sur les commandes de la place de marché dans votre back-office e-commerce.

Comment mettre en place un flux Google Shopping ?

Pour mettre en place les campagnes Google Shopping via Google Ads, il faut d’abord créer un compte Google Merchant Center pour identifier votre site, votre entreprise et fournir les informations sur les produits.

En passant par le menu Produits > Flux vous pouvez indiquer à Google où il peut trouver les données sur vos produits. Une première option est d’utiliser un fichier « Google Sheets » pour saisir manuellement les données sur les produits. Les informations obligatoires à fournir pour chaque produit sont : un identifiant, un titre, une URL page produit (lien), une URL image (lien_image) et le prix.  Vous pouvez améliorer votre fiche produit et la performance de campagnes en ajoutant un une description et d’autres valeurs comme la couleur, la marque, le numéro code-barre (GTIN), etc.  Le titre du produit fourni ici deviendra le texte du lien de vos annonces Google Shopping.

Flux produits illustration 1

Cette solution est facile à mettre en place, mais devrait être retenue uniquement si vous avez peu de produits et si leur prix et niveau de stock ne varient que rarement. Si vous changez un prix sur votre site, il faut penser à le changer dans le fichier Google Sheets.

La solution à préférer est celle de « Récupération planifiée ». Avec cette option, vous publiez un fichier flux équivalant au fichier Google Sheets sur votre site web et vous demandez à Google Merchant Center de récupérer ce fichier tous les jours. Nous mettons souvent une heure pendant la nuit, à 4 heures du matin par exemple.

Si vous utilisez un CMS e-commerce populaire comme PrestaShop, Magento, WooCommerce ou Shopify, vous devrez trouver facilement des modules gratuits pour générer un fichier flux XML au format Google Shopping. Le flux sera publié en ligne sur votre site sur une adresse du type http://www.monsite.com/shopping.xml.

Si vous possédez un site e-commerce sur mesure, vous aurez besoin de développer votre propre module pour générer le fichier flux. Vous pouvez envoyer ce lien aux développeurs pour montrer un exemple d’un flux Google Shopping en XML : https://support.google.com/merchants/answer/160589?hl=fr&ref_topic=2473799

À partir du moment que votre flux produit est validé dans Google Merchant Center, vous pouvez lancer des campagnes Google Shopping dans un compte Google Ads associé.

Référencement de produits dans d’autres comparateurs de prix

Google Shopping n’est pas le seul comparateur de prix sur le web et ce n’était pas le premier. Des comparateurs de prix comme Leguide.com, AchetezFacile.com, Kelkoo.fr et Idealo.fr proposent aussi le référencement de fiches produits pour une large gamme de produits. Ces comparateurs historiques disposent toujours des utilisateurs fidèles et peuvent être des sources de visites et ventes pour les sites e-commerce. D’autres comparateurs existent spécifiquement pour les marchés de niche comme les produits pour les nouveau-nés (cotebebe.fr, lamaisondesmaternelles.fr, pourbebe.com, …) ou la décoration d’intérieur (decofinder.com, 31metrescarres.fr, meubles.fr, …).

La procédure à suivre pour chaque site est similaire à Google, vous devez créer un compte sur le site et fournir un fichier flux contenant vos données produit. Très souvent ces comparateurs acceptant le format de fichier défini par Google Merchant Center. Cependant, il vous reste souvent à associer les produits importés aux catégories utilisées par le comparateur. Si le comparateur n’accepte pas le format de fichier Google, il faudrait trouver une solution pour générer le fichier flux.

Comment mettre en place une boutique Facebook ?

En savoir plus sur notre :

Je me renseigne

Une boutique Facebook permet de présenter vos produits dans une page Facebook et créer des publicités dynamiques basées sur vos fiches produits. Comme pour les comparateurs de prix, un clic sur un produit dans Facebook amène une personne sur la page produit de votre site e-commerce. Aux Etats-Unis, il est possible de gérer le paiement dans Facebook ou Instagram sans envoyer les personnes sur votre site e-commerce.

Les informations sur les produits peuvent être ajoutées manuellement à Facebook, mais l’utilisation d’un fichier flux de produits est toujours recommandée pour être sûr que les informations sur les produits présentées dans Facebook soient à jour. Les détails sur le format du flux à créer sont détaillés dans l’aide de Facebook ici : https://www.facebook.com/business/help/125074381480892?id=725943027795860

Flux produits illustration 2

Il est possible d’utiliser un flux XML Google pour importer des produits dans Facebook. Cependant, il faut noter que l’affichage de produits dans Facebook n’est pas la même que celui des annonces Google Shopping. Les titres affichés dans Facebook sont typiquement plus courts : 25 caractères comparés à 75 caractères pour une annonce Google Shopping. A l’inverse, les images sont beaucoup plus grandes sur Facebook. Ca vous donne la possibilité d’utiliser les images plus détaillées et inclure du texte sur les images (des accroches comme Promo ou Soldes, qui sont proscrites dans Google Ads).

Pour optimiser les annonces dans Facebook, la bonne pratique sera d’utiliser un flux spécifique, optimisé pour Facebook.

Utiliser un logiciel de gestion de flux produits

Même s’il est possible de mettre en place plusieurs comparateurs de prix et une boutique Facebook à partir d’un même flux Google Shopping, dans l’idéal vous devez travailler chaque flux produit pour qu’il soit optimisé aux spécificités de chaque site. L’optimisation de titres et images sur Facebook, par exemple, peut permettre d’augmenter les taux de conversions et retour sur investissements.

Mettre en place et gérer plusieurs flux par site peut être fastidieux. C’est pourquoi il existe des outils de gestion de flux qui propose de faire l’intermédiaire entre votre site e-commerce et les comparateurs de prix et places de marchés. Il suffit d’installer un module de l’outil sur votre CMS pour mettre en place les flux qui permettent de communiquer entre votre site, les comparateurs de prix et des marketplaces.

Ces outils donnent accès très rapidement à une centaine de comparateurs de prix et places de marché. Ils permettent aussi de faire de modifications de données basées sur les règles, définir les champs personnalisés et associer vos produits facilement aux catégories des comparateurs de prix. Certaines fournissent des outils pour trouver des codes-barres des produits. Enfin ces outils offrent la possibilité de communiquer avec les places de marché, pour publier les produits sur ces sites, mais aussi pour récupérer les commandes dans son propre back-office.

Parmi les outils nous pouvons citer Lengow, ShoppingFeed et Iziflux avec lesquels Goodness a déjà travaillé. Les prix des outils varient selon le nombre de produits, le nombre de pays dans lesquels vous pouvez publier. Les prix des outils semblent grimper depuis les 10 dernières années. L’investissement peut rapidement atteindre 200 € / mois aujourd’hui. Notre conseil sera d’aller d’abord de tester Google Shopping, Facebook et quelques places de marché avec un simple flux Google Shopping et penser à un outil de gestion de flux une fois que votre intérêt pour ces leviers est confirmé.

Prenez rendez-vous avec un expert en marketing digital

Vous êtes intéressé par la délégation e-commerce ? Contactez-nous et bénéficiez de 30 min de conseil par un expert.