Vous souhaitez optimiser vos contenus afin de les rendre visibles sur les moteurs de recherche ? Pour ce faire, il existe quelques bonnes pratiques de rédaction SEO friendly à adopter !

Quelles différences entre la rédaction SEO et la rédaction web ?

S’il est une question qui revient souvent dans nos échanges avec les participants à nos formations ou nos clients c’est bien celle-ci « y-a-t-il une différence entre la rédaction web et la rédaction SEO ? ».

Il existe effectivement une nuance entre la rédaction web qui consiste à produire et intégrer des contenus pour un site Internet et la rédaction SEO qui consiste à optimiser les contenus d’un site pour les référencer sur les moteurs de recherche.

Pourquoi est-il important d’adopter une stratégie de rédaction SEO ?

L’indexation de vos contenus sur les moteurs de recherche, et en particulier sur Google, est un enjeu essentiel pour assurer la visibilité de votre site web. En effet, tout l’enjeu réside dans la visibilité lors des différentes phases d’intention des utilisateurs lorsque ces derniers saisissent leurs requêtes sur le moteur de recherche.

Pourquoi est-il important d’adopter une stratégie de rédaction SEO ?

On dénombre 4 grandes intentions des utilisateurs sur Google. Les utilisateurs souhaitent :

  • Savoir, c’est-à-dire rechercher une information
  • Aller, cela signifie se rendre quelque part
  • Faire, l’utilisateur souhaite alors accomplir une action
  • Acheter un produit ou un service

La simple rédaction de contenus ne suffit plus pour être visible sur la première page des SERP (page de résultats d’un moteur de recherche). C’est pourtant sur cette dernière que se concentre l’essentiel des clics qui assurent le trafic vers votre site web. Il faut donc opter pour une rédaction de contenus orientés SEO afin de les référencer sur la première page des résultats de Google.

Établir un calendrier éditorial et définir son persona

Téléchargez le calendrier Marketing Digital 2022 de Goodness.

 Nos experts vous livrent avec enthousiasme cette année encore leurs bonnes pratiques au service de votre réussite !

Je télécharge mon calendrier !

Avant de vous lancer dans la rédaction, vous devez au préalable établir un planning éditorial et définir votre persona.

Définir un calendrier éditorial

La mise en place d’un calendrier éditorial est propre à chaque entreprise en fonction de son secteur d’activité, des ressources déjà présentes sur son site des événements internes/externes qui l’affectent (anniversaire d’entreprise, saisonnalité des ventes, Fêtes, etc.) ainsi que de la disponibilité des rédacteurs en interne.

Un site e-commerce de vente de vêtements et accessoires verra figurer, entre autres, dans son planning annuel les événements externes suivants :

  • Soldes hiver/été
  • Fêtes de fin d’année
  • Fête des Pères/Mères

Pour une entreprise de location saisonnière, le calendrier éditorial annuel prendra en compte les vacances scolaires, les ponts et jours fériés de l’année.

Une fois ces événements internes/externes indiqués, vous déterminerez avec vos équipes les thèmes mensuels qui seront traités et éventuellement la typologie des différents contenus.

Reprenons notre exemple d’entreprise de location de maisons et d’appartements saisonniers. Cette dernière pourrait définir les thèmes suivants :

  • Janvier : mettre en location son bien immobilier
  • Février : vacances au ski
  • Mars : vacances en France
  • Avril : les ponts de mai
  • Mai : les vacances d’été
  • Juin : vacances en bord de mer

Pour chaque thématique, le rédacteur web pourra rédiger un ou plusieurs articles en lien avec le sujet.

Concevoir vos personas cibles

Lorsque vous rédigez, vous devez toujours avoir en tête le ou les personas cibles de votre entreprise. Le persona est une représentation semi-fictive de votre client idéal qui prend en compte des caractéristiques de votre fichier client et aussi les besoins et les attentes de vos cibles.

Pour vous aider à créer la fiche de ce dernier consultez notre article buyer personas : les trois étapes fondamentales.

Les étapes pour rédiger un contenu SEO friendly

À présent que vous avez établi votre planning éditorial et identifié vos personas, voyons ensemble les étapes de la rédaction SEO friendly.

Faire une étude de mots-clés

Pour chaque thème de votre planning éditorial, la bonne pratique consiste à faire une recherche de mots-clés afin d’identifier les requêtes populaires des internautes en rapport avec la thématique à traiter.

Pour ce faire, vous pourrez vous appuyer sur différents outils :

Il s’agit d’un incontournable pour tous ceux qui veulent optimiser le référencement naturel de leur site web. Pour une requête donnée, Semrush vous donne accès au volume de recherche mensuel et aussi à des expressions de longue traîne en lien avec la requête initiale.

Tableau de bord - SEMRush

Cet outil gratuit proposé par Google vous permet de comparer plusieurs termes de recherche et d’identifier des tendances saisonnières pour les requêtes.

Créé par Neil Patel, il s’agit là aussi d’un outil de générateur de mots-clés et d’expressions pour une requête donnée.

Utiliser l’un ou plusieurs de ces outils est indispensable pour rédiger un contenu SEO friendly. En effet, bien que vous pensez savoir ce que les internautes tapent pour rechercher vos produits ou services il reste important de confronter ces suppositions à des données précises et d’identifier des requêtes auxquelles vous n’auriez pas songé.  Ainsi, à partir de cette étude, vous pourrez déterminer les sujets de vos articles.

Analysez les contenus de vos concurrents

Il est toujours intéressant d’aller regarder ce que font vos concurrents. Attention, il ne s’agit pas de copier leur contenu (une pratique interdite et sanctionnée par Google).

Dès lors, lorsque vous consulterez leur site Internet, posez-vous les questions suivantes :

  • Quel type de contenu trouve-t-on ? (articles, infographies, livres blancs, etc.).
  • Quelle est la longueur des articles de blog ?
  • A quelle fréquence les contenus sont-ils publiés ?
  • Les articles comportent-ils des médias ? (images, vidéos)

Répondre à ces interrogations permet de mesurer les efforts que vous aurez à fournir et aussi de vous situer dans la cartographique de la concurrence sur le web.

Structurez votre texte à l’aide des balises <Hn>

Après avoir effectué votre étude de mots-clés et déterminé les sujets de vos articles vient le moment de rédiger votre contenu.

Les balises Hn, au nombre de six, permettent de hiérarchiser vos contenus à la fois pour l’internaute et aussi pour les robots des moteurs de recherche.

Structurez votre texte à l’aide des balises

Pour le lecteur, l’emploi de ces balises permet en un coup d’œil de comprendre le plan de votre article et les différents sujets abordés. Pour les Googlebots  (nom donné aux robots de Google qui parcourent le web et les sites Internet) ces balises permettent d’identifier les sujets et leur niveau d’importance au sein de l’article.

Ainsi, le titre de votre article étant l’information la plus importante il contient la balise H1 et chaque paragraphe la balise H2. Dans le cadre d’une rédaction SEO, il est intéressant de placer vos mots-clés dans les titres de vos paragraphes.

Attention, l’ordre des balises est important. Vous ne pouvez pas passer de la balise H1 à la balise H3.

Insérez des images et renseigner la balise <alt>

Vous allez certainement illustrer votre article avec des images. Afin de les optimiser pour le SEO, pensez à renommer vos fichiers sur votre ordinateur puis à renseigner la balise <alt> avec une phrase courte.

Remplir cette balise vous donne l’opportunité de voir vos illustrations référencées dans l’onglet « image » de Google lors d’une requête d’un internaute et ainsi de potentiellement générer du trafic vers votre site Internet.

Renseignez la balise Title et la meta description

Lors de l’intégration de votre contenu sur votre site Internet (via votre CMS type WordPress), n’oubliez pas de renseigner la balise title et la meta description.

Renseignez la balise Title et la meta description

La balise title est visible dans l’onglet du navigateur (en orange sur l’image) et elle est aussi le texte cliquable sur la page des résultats de recherche. Son contenu doit être unique et possède un poids très important pour le SEO. Veillez donc à la rédiger avec attention en y insérant le mot-clé principal de la page.

La meta description est une description du contenu de votre page qui s’affiche dans les résultats de recherche (en vert sur l’image) et sa longueur idéale ne doit pas dépasser les 160 caractères. N’oubliez pas que vous devez donner envie à l’internaute de cliquer sur le résultat de recherche, il faut donc résumer le contenu de votre page de façon pertinente.

Pour résumer, les bonnes pratiques de la rédaction SEO friendly consistent à établir un calendrier éditorial et définir vos personas. Effectuez ensuite une étude de mots-clés sur le sujet choisi et analysez les contenus de vos concurrents. Enfin, structurez votre texte au moyen des balises Hn et n’oubliez pas d’optimiser votre page en remplissant les balises des images, la balise titre et la meta description.